La conception d'une pipe Rostiak : visite de l'atelier !

La conception d'une pipe Rostiak : visite de l'atelier !

1100 vues
05 sept. 2023
Joseph Rimbaud, de son nom d'artiste Rostiak, nous a reçu chez lui pour nous montrer comment il fabrique ses somptueuses pipes. Venez donc visiter son atelier avec nous... !

Les champignons proposés par Rostiak ne poussent pas tous seuls au fin fond d'une forêt magique. Le pipier les sculpte, les façonne, les peaufine, procédant méticuleusement étape par étape. Alors que nous pénétrons dans son atelier, nous pouvons déjà entendre scies et ponceuses en action...

Pipes Champignon, une création originale Rostiak
Pipe Champignon signée Jojo Rostiak. La forme particulière et la combinaison de matériaux de ces bouffardes (bruyère et bambou) les rend totalement hors du commun.

Le processus de fabrication est très bien organisé. Les différentes machines sont installées côte à côte. Joseph les mettra en route tour à tour en fonction de ses besoins. L'artiste affirme que sa production se situe entre artisanat et industriel. On a ainsi d'un côté les machines, robustes et imposantes, et de l'autre le geste précis de l'artisan, fruit d'une longue expérience, qui donne forme à la pipe. Rostiak vous laisse découvrir comment il donne naissance à ses plus beaux modèles de manière traditionnelle...

Un ébauchon parfait :

La première étape (le calibrage) nous emmène tout d'abord vers la scie circulaire. Les ébauchons, secs depuis plusieurs décennies pour certains, semblent prêts à entamer leur métamorphose.

Ebauchon en bruyère

Rostiak les retaille afin d'obtenir la taille idéale. Il créé donc quatre "surfaces de référence" sur le morceau de bois qui se doit déjà d'être parfait. Les ébauchons utilisés proviennent d'Italie. Ils ne sont cependant prêts à être sculptés qu'après avoir longtemps séchés dans les caves jurassiennes. Est-ce donc cela qui donne toute sa saveur à la bruyère ? Observez comment Rostiak découpe avec aisance les morceaux de bois...

Un quart de la bruyère est perdue lors de la création d'une pipe à cause des imperfections dans le bois. La sélection du plateau et de l'ébauchon est ainsi primordiale. Le dessin du bois est également très important !

Rostiak

Un foyer "100% Rostiak" :

Dans un second temps, Joseph Rimbaud s'occupe du foyer. Cette étape est cruciale puisqu'elle donne forme à la partie sûrement la plus importante de la pipe : le foyer. C'est effectivement à l'intérieur de celui-ci que vous viendrez bourrer votre meilleur tabac.

Tournage du foyer de la pipe

Rostiak ne fabrique que 12 à 18 pièces maximum par série. Cela lui permet de proposer des modèles différents les uns des autres et de garder un côté artisanal à sa production. Nombre de ses modèles sont également des pièces uniques qui combinent parfois plusieurs types de matériaux.

Découvrir les pipes Rostiak

Une autre manière de tourner la tige :

Pour le tournage de la tige, ou varlopage, Rostiak a recours à la même machine que celle précédemment utilisée pour former le foyer. Il se servira cependant d'un autre touret, différent et spécifiquement adapté à cette étape. On peut voir le poids des années sur les machines de l'atelier, qui grincent parfois mais qui réalisent toujours le travail à la perfection. Très performantes et costaud, elles permettent à Rostiak de travailler avec précision. Par rapport à d'autres fabricants de pipes, ces machines se doivent d'être actionnées à la main, rien n'est automatisé.

Même si le matériel semble assez ancien, il est très efficace et accentue l'effet d'artisanat sur chaque modèle créé par Rostiak.

Nicolas, La Pipe Rit

Un perçage précis :

Rostiak réalise tout d'abord un pré-perçage afin d'enlever le plus gros du bois. Un passage assez important est donc créé avant de perfectionner le trou de perçage définitif. L'artisan cherche à parfaitement calibrer sa machine pour ne commettre aucune erreur. Pour cela, il a bien quelques astuces secrètes et ingénieuses...

Mèche pour perçer la tige de la pipe

Ensuite, c'est avec une mèche en corde à piano (élaborée par Rostiak lui-même) que le trou de perçage définitif est creusé. Cette étape est complexe puisque le trou de perçage doit être parfaitement centré et parallèle par rapport à la tige.

Perçage avec la corde à piano

Couper les "oreilles" :

Il arrive parfois que l'ensemble de la bruyère ne soit pas retirée lors de la mise en forme du tuyau. Les quelques bouts qui pourraient gêner Rostiak lors des futurs étapes sont donc retirés, tout simplement. Il en profite même pour se débarrasser des morceaux de bois trop volumineux et de la bruyère excessive et donc inutile. Cela lui permettra en effet de gagner du temps lorsqu'il sera nécessaire de peaufiner la pipe !

Découpage des oreilles dans l'ébauchon

Tout au long de notre visite, on observe comment la bruyère change petit à petit de forme. On passe d'un morceau de bois quasiment brut à un formidable objet à la symétrie impeccable, dont les courbes souples révèlent toute l'élégance qui ravit les fumeurs de pipes passionnés.

Jean-Baptiste, La Pipe Rit

Mais il faut admettre que parfois la bruyère n'est pas d'une assez bonne qualité. On observe en effet à plusieurs reprises des morceaux de bruyère qui laissent entrevoir fissures et imperfections. Ces morceaux ne peuvent donc pas être utilisés. Pour cause, de tels défauts pourraient fortement fragiliser une pipe.

Tomber sur un mauvais morceaux de bruyère, c'est un risque que chaque pipier prend. Cela fait en quelque sorte partie du jeu...

Rostiak

Façonner la tige :

Dans un premier temps, l'artisan s'attaque au passage dans la tige qui laissera le tuyau s'y faufiler. Un perçage adapté au floc du tuyau est en effet nécessaire pour que celui-ci puisse être positionné et enlevé de la tige sans trop avoir à forcer. Il faut ainsi faire un "avant-trou", puis un second perçage au diamètre parfait viendra compléter le premier. Lors de cette étape, le positionnement de la pipe sur la machine est extrêmement important. L'épaisseur de bois étant parfois très fine, le trou de perçage doit être bien centré pour ne pas endommager/fissurer la bruyère.

Perçage de la tige de la pipe

Une fois que le tuyau peut tenir en place, Joseph Rimbaud réalise un second trou prévu pour accueillir le filtre 9 mm. Ce dernier dépasse en effet du floc. Afin qu'il soit parfaitement calé dans la tige, un second perçage plus profond et au diamètre moins important est réalisé.

Coupe transversale d'une pipe en bruyère

C'est désagréable de fumer une pipe dans laquelle on entend le filtre qui bouge en permanence et qui n'est pas assez maintenu. Pour que la pipe soit parfaite, on ne peut pas laisser le filtre bouger autant.

Rostiak
Bague en aluminium pour renforcer le montage
Une bague en aluminium peut maintenant être placée pour renforcer le montage !

Créer et percer le tuyau :

A chaque nouvelle pipe, le tuyau est bien sûr réalisé sur-mesure et ajusté à la tigeL'acrylique et l'ébonite sont les deux matières les plus utilisés par Rostiak pour la création de tuyaux.

Le pipier va ensuite percer le tuyau afin de créer une ouverture assez large pour permettre d'y faire passer le floc. Cette étape est très délicate puisqu'il ne faut surtout pas faire chauffer le tuyau de trop, au risque de le brûler.

Perçage du floc pour le tuyau de la pipe

Une fois l'emplacement creusé, Rostiak vient intégrer le floc à l'aide d'un marteau. Attention les doigts !

Mise en place du floc dans le tuyau

Fraisage, ponçage et polissage :

Viennent maintenant les trois étapes cruciales qui prouvent que le pipier est un vrai "sage". La pipe est presque prête. Plus que quelques modifications et le modèle prendra vie. Ces étapes sont cependant longues, et Rostiak doit être le plus précis possible afin de ne pas abîmer le précieux bijou. On reconnaît l'expérience dans les gestes quasi-naturels de l'artiste. Si cela lui semble aussi banal que de tourner les pages d'un livre, c'est là qu'on comprend toute la dextérité nécessaire au métier de pipier.  Le geste est assuré et régulier. Aucune machine ne peut remplacer le rôle de l'artisan qui peaufine son œuvre...

Polissage de la bruyère

Donner la forme finale à la pipe :

Rostiak utilise tout d'abord une fraise pour enlever et "gratter" le plus gros du bois. Cela permet de donner la forme à la pipe. Cette étape est extrêmement sensible : le touret tourne à toute allure, et le moindre faux geste peut être fatal. Si la pipe est trop creusée, alors elle perd tout son charme. Au contraire, un excès de bois rendrait la bouffarde trop lourde et inconfortable en main.

Adoucir la bruyère :

La fraise est ensuite remplacée par le papier de verre pour affiner la forme et commencer à adoucir le bois. Quatre grains différents sont nécessaires pour cette étape. Rostiak cherche à obtenir une symétrie parfaite. La surface du bois doit être lisse au toucher et ne présenter aucune "bosse" afin de la rendre homogène.

Parfaire la pipe :

Rostiak va enfin polir la bruyère pour lui donner tout son éclat et faire ressortir le magnifique grain du bois. On peut alors y percevoir flammes et yeux de perdrix. Le disque en tissu doux agit comme une caresse sur le bois pour l'embellir.

Pipes après le polissage de la bruyère

Aucune cire ou laque ne peut remplacer une finition naturelle. Bien qu'elle soit la plus simple, c'est celle qui donne le plus de brillance à la bruyère et la met le plus en valeur, sans la cacher ou modifier sa couleur.

Rostiak

Polissage du tuyau :

Après avoir poli la partie en bruyère de la pipe, il est ensuite nécessaire de polir le tuyau afin de le rendre brillant et resplendissant.

Polissage du tuyau de la pipe

Encore une fois, il ne faut pas trop appuyer sous peine de le brûler ! Il doit être parfait, et ne doit donc présenter aucune imperfection ou rayure. On peut même y voir son propre reflet lorsqu'il est achevé !

Rostiak, un pipier perfectionniste :

C'est véritablement lorsqu'on voit Rostiak observer sa collection de pipes que l'on comprend toute la passion et l'émotion qu'il ressent envers ses créations. Toute l'humilité de l'artisan est perceptible au cours de la visite de l'atelier. Si Jojo Rostiak s'applique autant que possible afin de proposer des somptueux modèles, on comprend bien que ce n'est pas seulement pour sa satisfaction personnelle, mais également pour tous les fumeurs de pipes passionnés à qui il propose ses modèles. Cherchant tout le temps à se perfectionner, il nous montre alors ses modèles les plus époustouflants avec fierté...

Joseph Rimbaud dans son atelier

Rostiak n'est qu'au début de sa carrière. Il lui reste encore bien des choses à partager et à nous faire découvrir !

Acheter une pipe Rostiak

Cet article vous a plu ? Alors partagez-le sur les réseaux sociaux pour le faire connaître auprès de vos amis fumeurs !

Poursuivez la lecture :

Paiement sécurisé

Toutes vos transactions sont
100% sécurisées

Livraison rapide

Livraison Colissimo
en 48 heures chez vous

+ de 25 ans d'expérience

Nos spécialistes sont disponibles 
pour vous conseiller

Service client

A votre écoute au
03 84 45 68 02 ou par email