Tout savoir sur la pipe en écume de mer

Tout savoir sur la pipe en écume de mer

537 vues
02 oct. 2020
Une pipe toute blanche aux formes complexes détonne au milieu de dizaines d'autres pipes "classiques" en bruyère... Mais alors, quelle est donc cette délicate et curieuse pipe ?

Qu'est-ce que l'écume de mer ?

L'hydogénosilicate de magnésium ou "Meerschaum" en anglais (de l'allemand, "meer" pour "mer" et "schaum", "écume") se connaît plus généralement sous la désignation "écume de mer". Ce minéral a été nommé ainsi car cette roche est si légère que les marins la trouvaient flottant à la surface de la Mer Noire, tout comme de l'écume (la mousse).

Blocs d'écume de mer

Pipe en bruyère dont le foyer est doublé en écume de mer

L'histoire et les origines de la pipe en écume :

Née avant la pipe en bruyère, l'histoire voudrait que la première pipe en écume de mer eût été créée dans les années 1720 par Karl Kovacs, un cordonnier à Budapest, à qui le Comte Andrassy (un noble Hongrois) avait fourni un bloc d'écume de mer qu'il avait ramené d'un voyage en Turquie. L'invention était hongroise, mais ce sera Vienne qui deviendra la capitale de la pipe en écume de mer dès la fin du XVIIIème siècle (avec les fameuses "Strambach Vienna"). A l'origine, la pipe en écume de mer était réputée pour être la pipe des classes aisées, alors que celle en argile, moins chère, était plus populaire. Dans les années 1850, l'arrivée de la pipe en bruyère remplace la pipe en argile et impactera aussi le marché de la pipe en écume de mer, dont le succès sera diminué.

La vidéo ci-dessus "L'écumeur pipier" date du vendredi 1er avril 1994. Cette séquence, diffusée dans l'émission Thalassa, était en réalité un très joli "poisson d'avril". A l'époque (mais aujourd'hui encore), la vidéo a suscité de nombreux retours car beaucoup pensaient à un vrai reportage !

Bastien, webmaster du site www.pipe.fr

Dans les années 70, la Turquie, inquiète de voir ses gisements d'écume de mer diminuer à grande vitesse et souhaitant faire progresser l'artisanat local, interdit l'export de la matière première. Cet événement sonna la fin de la production européenne. De nos jours, les pipes en écume de mer véritable sont fabriquées en Turquie, à partir d'écumes obtenues essentiellement dans les mines spécialisées se trouvant à Eskişehir (à l'ouest d'Ankara et au sud-est d'Istanbul).

C'est à partir de ces gisements qu'est extraite l'écume de mer "en bloc", c'est-à-dire l'écume de mer véritable. On peut également trouver des pipes faites à partir d'écume de mer "reconstituée" : des résidus et de la poussière d'écume de mer, qui sont récupérés autre part qu'en Turquie (essentiellement en Afrique) et ensuite compressés avec un agent liant pour obtenir un bloc, à partir duquel seront taillées les pipes. L'écume de mer pressée est cependant de qualité bien inférieure à celle véritable, notamment car elle est moins poreuse, et se colorera moins bien. De plus, en fonction du liant utilisé, celui-ci pourra donner un arrière-goût à la fumée.

Historiquement, les pipes en écume étaient pourvues d'un tuyau en ambre véritable. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas, les tuyaux de pipe écume sont en résine synthétique (acrylique) car la rareté des éclats d'ambre de grandes dimensions rend leur fabrication très difficile (d'autant plus que ce matériau est très cassant).

Jean, fondateur de la Pipe Rit

Comment faire la différence entre une pipe en écume de mer véritable et une faite à partir d'écume de mer pressée ? Il vous suffit d'humidifier votre doigt, et de le placer à la surface de la pipe (par exemple à l'intérieur du foyer). S'il colle légèrement à la matière, c'est que vous avez en face de vous une pipe en écume de mer véritable. En revanche, s'il n'adhère pas à la pipe, elle sera faite d'écume de mer reconstituée. De manière générale, une pipe en écume reconstituée sera également beaucoup plus lourde (en terme de poids) qu'une vraie pipe en écume véritable.

Claire, gérante de la boutique La Pipe Rit

Pourquoi choisir l'écume de mer ?

L'écume de mer est un minéral naturel, résistant à la chaleur et qui filtre naturellement la nicotine, les goudrons et l'humidité du fait de sa porosité, rendant la fumée plus sèche et fraîche. De plus, elle permet d'éviter ce que l'on appelle le phénomène de "cross-over" : on peut fumer plusieurs tabacs consécutivement sans que l'un affecte le goût de l'autre. Une pipe en écume de mer est donc idéale pour tester différents tabacs. Certains fumeurs préféreront cependant l'expérience gustative que procurent les pipes en bruyère et leur interaction avec le tabac.

Directement après extraction, l'écume de mer est tendre car encore humide, ce qui permet de la tailler mais le matériel va se durcir une fois exposé à l'air libre et sec, et pourra ainsi être poli. Puisqu'elle peut être plus facilement sculptée, on trouvera beaucoup plus de pipes aux formes et designs complexes et délicats. Nous avons par ailleurs réalisé un sujet pour comparer les différences entre les pipes en écume de mer et celles en bruyère dont seul le foyer est doublé d'écume.

Pipe Eléphant sculptée en écume de mer

Pipe en écume de mer finement sculptée

Les avantages de la pipe en écume de mer :

  • Une incroyable porosité naturelle qui absorbe une grande partie des impuretés (nicotine et goudrons)
  • Une matière malléable (lors de son extraction tout du moins) qui offre la possibilité aux sculpteurs de réaliser des décors et des motifs extrêmement fins
  • Une résistance accrue à la chaleur (en comparaison de la bruyère)
  • La possibilité de varier les tabacs sans que les arômes de l'un n'affectent les arômes de l'autre

Acheter une pipe en écume de mer

Pipe en écume de mer Griffe

Si on devait trouver un côté négatif aux pipes en écume ? Certainement leur fragilité. Effectivement, si par malheur, votre pipe tombe par terre, il y a de fortes chances pour qu'elle se brise littéralement en morceaux. Lorsque vous achetez une pipe en écume de mer, elle est disposée dans un écrin rigide conçu sur-mesure aux dimensions de l'objet et doublé en tissu de façon à la protéger au mieux entre deux utilisations.

Bastien, webmaster

La coloration de l'écume :

A l'inverse de ce que l'on pourrait croire, les collectionneurs ne recherchent pas les pipes d'un blanc immaculé, mais apprécient plutôt les pipes qui ont une teinte "coquille d'œuf" car c'est le signe d'une écume de grande qualité. Au fil des fumées, l'écume de mer, blanche au départ, va se teinter pour prendre une couleur jaune, orangée, rousse et va devenir brun doré.

On peut également distinguer plusieurs types de pipes en écume : il y a ce qu'on pourrait appeler les "classiques" (il s'agit de la grande majorité de celles vendues sur le marché) et celles qui bénéficient déjà d'une coloration dès le départ. Dans ce second cas, les artisans appliquent une cire sur l'écume pour leur donner un aspect déjà "vieilli". Il existe même des pipes en écume qui sont volontairement "partiellement cirée". Grâce à cette technique, certaines parties vont se patiner beaucoup plus vite que d'autres, ce qui aura pour effet d'offrir un contraste absolument remarquable !

Pipe en écume déjà fumée

Coloration partielle d'une pipe en écume

Comment culotter une pipe en écume de mer ? 

Même s'il n'y a pas d'accord unanime au sein de la communauté, une majorité préfère dire qu'il faut éviter de laisser se former un culot dans une pipe en écume de mer (tout du moins, au sens que l'on entend quand on parle de culotter une pipe en bruyère). Contrairement à la bruyère, il est donc possible de la fumer directement sans réelle contrainte particulière. A la Pipe Rit, nous recommandons néanmoins de commencer tranquillement pour vous habituer aux plaisirs de l'écume. Comme toutes les pipes, évitez de la faire trop chauffer car une combustion "à haute température" peut nuire à votre pipe et gâcher par la même occasion les arômes de votre tabac.

Pipe poseuse en écume de mer

Pipe Peterson en écume de mer

Fumer et entretenir sa pipe en écume de mer :

Plusieurs précautions sont à prendre lorsque l'on acquiert une pipe en écume de mer. Ces dernières étant plus fragiles que les pipes en bruyère, la délicatesse est de mise, car elles se rayent facilement et n'importe quel choc pourrait gravement les endommager. Il faut donc éviter d'utiliser des alésoirs pour gratter l'intérieur du foyer. 

Idéalement, il faut également se garder de la tenir par le foyer à mains nues lorsqu'on la fume, car cela pourrait enlever la couche de cire, ce qui altérerait la coloration et laisserait des marques de doigts sur la pipe. Les puristes préféreront ainsi la prendre par le tuyau, ou avec un tissu ou des gants blancs durant les 40 premières dégustations.

Il ne faut en aucun cas utiliser d'alcool, de savon ou autre liquides pour nettoyer le foyer, car cela pourrait endommager la coloration, voire la pipe elle-même.

Les pipes en écume de mer doivent être nettoyées après chaque fumage. Afin d'éviter qu'un culot trop important ne se forme, il est conseillé de nettoyer régulièrement l'intérieur du foyer (sans trop gratter !), puis de l'essuyer doucement. On peut également passer un chiffon doux sur l'extérieur pour enlever les cendres qui aurait pu s'y déposer.  

Enfin, pour les plus fans d'entre vous, sachez qu'il existe même un festival international de l'écume de mer, organisé chaque année à Eskişehir en septembre !

Grande collection de pipes en écume de mer

Cet article vous a plu ? Alors partagez-le sur les réseaux sociaux pour le faire connaître auprès de vos amis fumeurs !

Poursuivez la lecture :

Paiement sécurisé

Toutes vos transactions sont
100% sécurisées

Livraison rapide

Livraison Colissimo
directement chez vous

23 ans d'expérience

Nos spécialistes sont disponibles 
pour vous conseiller

Service client

A votre écoute au
03 84 45 68 02 ou par email