Avant la bruyère : les pipes Gambier

Avant la bruyère : les pipes Gambier

459 vues
25 sept. 2017
Avant la découverte de la bruyère vers 1858, les pipes étaient fabriquées dans des essences telles que le hêtre, buis ou merisier mais aussi en terre cuite. Partons à la découverte des pipes Gambier..

La pipe avant la pipe en bruyère

Si l'on considère l'histoire de la pipe, la bruyère est quelque chose de très récente. En effet, les traces des premières pipes remontent à 500 ans avant JC tandis que la bruyère a été "découverte" vers 1860 seulement.

Les pipes en terre cuite sont réalisées à partir d'argile plastique ou terre glaise. Après cuisson, cette dernière prend une couleur blanche, toutefois la couleur peut changer selon la provenance de l'argile et certaines pipes tendent vers le gris ou le beige. A l'image des pipes en écume, la pipe en terre voit sa couleur varier pendant le fumage et devient brune peu à peu.

C'est une pipe très populaire au 18ème et 19ème siècle, surtout avant l'apparition de la pipe en bruyère et sa démocratisation. Bien que fragile, elle est populaire car très peu chère : seulement 10 centimes d'anciens Francs. Aussitôt cassée, aussitôt remplacée. On l'appelait aussi pipe de l'ouvrier ou du soldat.

On trouvait des fabriques de pipes en terre dans tout l'est de la France avec notamment la Drôme, l’Allier, Nîmes, Marseille, le Nord (Arras, St Omer) ou encore Besançon.

Les marques étaient nombreuses avec principalement : Duménil, Fiolet, Blanc-Garin, Gambier, Hermel, Saillard Aîné (Besançon) et une seule marque à Saint Claude : Société Grandclément et Gauteron Fils qui fabriquait des pipes en terre et en bois sous la marque "Russe" et "Franco-Russe".

La ville de Givet dans les ardennes abritait la plus fameuse marque: Gambier.

collection de pipes Gambier
Pipe Gambier modèle Jacob

Cette collection appartient à la famille Mermet-Maréchal de Saint Claude

Gambier règne sur la pipe en terre

Crée en 1780 par Jean Gambier à Givet (Ardennes), Gambier est une petite entreprise familiale avant de s'agrandir rapidement. Le tabac devient de plus en plus populaire et la demande explose à partir des années 1840.

Gambier a deux avantages sur la concurrence :

  • sa qualité supérieure. La glaise utilisée est sans impuretés.
  • la finesse des moulages et décorations.

Forte de ces avantages, Gambier vendait environ 100 000 pipes par jour en 1868. Chose impensable aujourd'hui ! Curieusement la production n'a jamais eu de caractère industriel : peu de machines et de nombreuses manipulations ainsi que des moyens désuets.

La fabrication se déroulait en plusieurs étapes :

  1. Préparation de la terre glaise (détrempage puis séchage).
  2. Façonnage de l'ébauche de la pipe puis moulage selon le modèle souhaité.
  3. Séchage pendant plusieurs jours.
  4. Cuisson au four à 300° pendant 16 heures.
  5. Finition (peinture ou émaillage).

Réclame Gambier

Réclame Gambier

Réclame Gambier

Un témoin de la vie en France

Les pipes Gambier sont de formidables témoins de leur époque. En effet, les foyers étaient somptueusement décorés avec le portrait d'un grand nombre de personnages. On retrouvait ainsi Alexandre II de Russie, Napoléon Bonaparte ou les généraux qui faisait l'actualité comme Boulanger ou Laguerre. Les membres de la communauté artistique étaient aussi mis en avant : Voltaire, Soulier ou Lépaule ont vu leur portrait orner des pipes. Les mouleurs de Gambier ont su habilement dépeindre l'actualité et on a vu naître des pipes décrivant des événements comme le percement du canal de Suez ou la construction de la tour Eiffel.

Le modèle le plus connu et le plus vendu est le modèle Jacob qui représentait le patriarche de la Bible, père des douze tribus d'Israël. Ce modèle était populaire car la longue barbe de Jacob offrait une excellente prise en main et évitait de se brûler les doigts.

Le vrai Jacob
Le célèbre modèle Jacob

La concurrence était rude et de nombreuses marques utilisèrent des noms tels que "Ambier" pour profiter de la notoriété de Gambier. Les imitations et copies étaient répandues ce qui poussa Gambier à inscrire "je suis le vrai Jacob" sur toutes ses pipes.

Grandeur et déclin

L'entreprise Gambier employa jusqu'à 600 personnes, posséda des bureaux de ventes à Paris et à Londres. Il fut un moment où il y avait 2000 modèles dans leur catalogue. Malheureusement, la Première Guerre mondiale porte un coup dur à l'entreprise. Les Ardennes étant au cœur des combats, Givet fût occupée et l'activité dû temporairement stopper.

L'activité déclina graduellement après la 1ère Guerre Mondiale, l'âge d'or où la pipe en bruyère battait sont plein ! L'usine continua de fonctionner jusqu'à 1926 puis ferma face au manque d'activité.

Aujourd'hui encore, les pipes Gambier sont prisées des collectionneurs mais il est difficile d'en trouver en excellent état.

Cet article vous a plu ? Alors partagez-le sur les réseaux sociaux pour le faire connaître auprès de vos amis fumeurs !

Poursuivez la lecture :

Paiement sécurisé

Toutes vos transactions sont
100% sécurisées

Livraison rapide

Livraison Chronopost ou Colissimo
24 à 48h

20 ans d'expérience

20 ans d'expérience pour
vous conseiller

Service client

A votre écoute au
03 84 45 68 02 ou par email