[Podcast, Épisode 2] Tout savoir sur la bruyère

[Podcast, Épisode 2] Tout savoir sur la bruyère

270 vues
29 juin 2021
Dans le second épisode de notre podcast "La pipe, c'est mieux", nous allons explorer tous les secrets de la bruyère. Ce bois sans lequel le fumage ne serait certainement pas aussi agréable...

Dans le premier épisode, nous avons retracé les dates clés de l'histoire de Saint-Claude pour répondre la question : "Pourquoi est-ce qu'on appelle Saint-Claude la capitale de la pipe ?". Pour la suite de ce podcast, nous avons décidé de nous pencher plus particulièrement sur la bruyère. Cette matière formidable a véritablement révolutionné le fumage de tabac !

Écouter le podcast sur Apple Podcasts

Écouter le podcast sur YouTube

La bruyère arborescente et son rhizome :

La bruyère est connue depuis très longtemps mais pour un tout autre usage... En effet, on l'utilisait pour fabriquer du charbon de bois. Néanmoins, la bruyère arborescente, donc celle qui nous intéresse, et qui mesure environ deux à cinq mètres, et que l'on retrouve partout autour du bassin méditerranéen (le sud de la France, la Corse, la Sardaigne, l'Italie, l'Algérie, le Maroc et l'Albanie). Cette bruyère là a la particularité d'avoir un rhizome. Plus clairement, un rhizome, qu'est ce que c'est ? Et bien, c'est une sorte de gros bulbe qui est situé sous le sol et qui va être entre le tronc de l'arbuste et les racines (racines qui partent un petit peu dans toutes les directions). C'est justement ce rhizome qui nous intéresse...

Bruyère arborescente

Un matériau très intéressant pour la fabrication de pipes :

Tout d'abord dans les avantages, naturellement la bruyère résiste très bien la chaleur. Néanmoins vous le savez bien ça reste du bois donc quand on fume sa pipe, il faut être prudent et alors la bruyère laisse également le tabac s'exprimer. C'est-à-dire après la cuisson et le séchage, le bois de bruyère va être plutôt neutre donc contrairement aux essences de bois utilisés autrefois pour la bruyère, c'est-à-dire qu'il n'y a pas d'acidité. Le bois ne va pas être acre et donc le tabac va pouvoir exprimer ses saveurs le plus fidèlement possible. En outre, la bruyère retient également l'humidité. Alors quand on fume, l'humidité du tabac va se condenser à la base du foyer de votre pipe. Selon les fumeurs, il y a également de la salive qui va rentrer par le tuyau et qui va se regrouper à la base du foyer. Il est difficile d'estimer la quantité d'humidité absorbée par la bruyère mais comparé à une pipe en céramique ou en métal, on remarque vraiment une différence notable dans l'humidité que l'on retrouve à la base du foyer.

Par ailleurs, c'est justement parce que la bruyère absorbe l'humidité qu'il est très important de laisser sa pipe sécher après le fumage, toujours la tête en haut. De plus, la bruyère accepte une grande variété de finition. On peut la laisser naturelle, la cirer et laquer, la vernir, mettre une gaine en carbone, une coque en impression 3D... La bruyère a vraiment cet avantage notable d'accepter et de supporter une grande variété de finition.

Matériel pour la fabrication de pipes

Bruyère pour la conception de pipes

Les inconvénients pour les fabricants :

Alors si la bruyère a de très nombreux avantages pour le fumeur, il y a cependant quelques inconvénients notables pour les fabricants. La bruyère pousse lentement, très lentement, cela prend plusieurs dizaines d'années pour qu'une racine atteigne une taille suffisante pour être récolter. Alors, imaginez un saladier d'un diamètre de 40 cm environ et bien pour qu'une racine de bruyère atteigne une dimension comparable, cela prendra environ 80 à 100 ans. La durée de la pousse est extrêmement considérable.

Je vais faire une grossière simplification, on verra pourquoi ensuite. La taille de la racine de bruyère donne une idée de la quantité de matière disponible. Ainsi, récolter une racine trop tôt va signifier avoir trop peu de matière à travailler car tout simplement la racine sera trop petite. Les récolteurs de bruyère ont la tâche difficile de trouver un équilibre entre fournir les fabricants mais aussi gérer cette ressource délicate. De plus, le séchage de la bruyère est extrêmement long entre la récolte du bois et puis vous qui fumez confortablement votre pipe faite dans cette même bruyère. Il se passe beaucoup de temps, plusieurs années. Alors un petit peu comme le vin de garde ou bien un bon whisky, il faut prendre son temps principalement pour faire en sorte que la bruyère soit bien sèche avant d'être travaillée. Chaque artisan, chaque fabricant va avoir ses propres critères mais il faut compter au minimum deux ans voire cinq ans, voire beaucoup plus pour les stocks mis de côté pour des pièces spécifiques.

Etapes de fabrication d'une pipe à tabac

Pourquoi la faire sécher ? Tout simplement et bien si le bois est encore humide, il supportera mal le travail et puis il supportera très mal les finitions aussi, notamment tout ce qui est les laques et les vernis.

Comment se passe la récolte de la bruyère ? Et bien, l'une des majeures difficultés, c'est qu'elle pousse dans des endroits rocailleux qui sont souvent très difficiles d'accès. Il faut grimper dans des collines broussailleuses et puis creuser profondément car c'est la racine qui nous intéresse. Je le rappelle encore une fois toute la partie à l'extérieur du sol n'a pas d'intérêt, des branches, du feuillage et c'est ce qu'on utilisait autrefois pour faire du charbon. Le rhizome, donc le cœur de la racine ressemble à un gros bulbe d'environ 25 à 40 cm de diamètre et dont la surface est rugueuse avec de nombreuses bosses et de nombreuses aspérités. Il est donc important de noter que le bulbe et les racines contiennent beaucoup d'humidité et que le choc entre la température du sol et celle de l'air méditerranéen provoque des fissures et des fentes qui risquent de rendre la bruyère inutilisable. Pour minimiser ces risques là, traditionnellement, on récoltait la bruyère principalement en hiver. Les récolteurs de bruyère crapahutent dans un relief difficile mais portent aussi de lourdes charges, donc pour rentabiliser leurs expéditions, ils portent facilement entre 80 et 100 kg de racines. Juste après la récolte, on ne sait toujours pas quelle est la qualité de la bruyère et ce n'est qu'au moment du sciage qu'on découvre un petit peu ce que l'on a récolté. Les racines sont nettoyées, on enlève les pierres, on enlève la terre et ensuite elles sont sciées en ébauchons. Quand il n'est pas possible d'effectuer le sciage immédiatement, les racines vont être stockées, généralement dans des caves, et on va les arroser régulièrement pour éviter qu'elles ne sèchent et puis qu'elles se fendent. De la même manière, qu'un diamantaire va ajuster son travail en fonction de la qualité et de la taille de la pierre, le coupeur de bruyère va découper les ébauchons en fonction de la veine du bois et de ses défauts, de façon à exploiter au mieux le matériau à sa disposition.

Par contre, à cause des défauts du bois mais aussi à cause du cœur de la racine qui est inutilisable, finalement c'est seulement 30% de la racine qui va être réellement exploitable et malheureusement il arrive parfois que la racine soit complètement inexploitable et finira simplement en bois de chauffe.

Jean, La Pipe Rit

La bruyère la plus recherchée :

Si la majorité des racines de bruyère sont découpées en ébauchons, et bien la partie la plus précieuse et la plus recherchée, c'est ce qu'on appelle le plateau. Le plateau, c'est quand la veine du bois est la plus fine et régulière possible et part de façon rectiligne depuis le centre de la racine jusqu'à la surface extérieure. Concrètement, on va donc utiliser le plateau pour réaliser les plus belles pipes fait main et on obtiendra des pipes qui seront particulièrement bien flammées. Après la découpe, les ébauchons vont être cuits pendant 10 à 12 heures pour leur faire cracher la sève et extraire les tanins du bois mais aussi pour éviter les risques de fentes. On va donc les plonger dans de l'eau bouillante avant de les faire sécher pendant au moins 3 à 6 mois.

Après la livraison chez les fabricants, les ébauchons seront de nouveau séchés pendant un ou deux ans minimum. Chacun a sa méthode bien à lui pour faire sécher le bois et les plus belles bruyères seront parfois conservées bien plus longtemps avant d'être travaillées. Alors pourquoi est-ce si important de bien faire sécher la bruyère ? Et bien d'une manière générale, une bruyère bien sèche, c'est l'assurance d'une pipe qui va être légère et douce à fumer. Cela a aussi une importance sur la finition comme on l'a dit plus tôt. Un ébauchon qui a séché suffisamment longtemps va permettre d'accepter beaucoup plus facilement une finition laquée ou vernie.

Découpe d'un morceau de bruyère

La naissance d'une pipe en bois de bruyère

On ne connaît toujours que très tardivement la qualité du bois de bruyère après la récolte. Pour être un petit peu plus concret, et bien en imaginant un groupe de 100 ébauchons, on en aurait environ 3, 4, 5 de très haute qualité avec une veine absolument parfaite, puis environ une dizaine avec une veine intéressante, auxquelles s'ajoutent 10-15 autres ébauchons qui eux auront une veine basique mais qui n'auront pas de défaut. Le reste des ébauchons pourront comporter des défauts plus ou moins graves tel qu'un petit sandpit ou bien des fentes assez légères donc dans ces cas là, on peut toutefois arriver à masquer le défaut avec du mastic, avec le sablage ou bien le rustiquage. Avec aussi peu de matière première disponible, on comprend donc aisément pourquoi les pipes les plus belles sont aussi les plus rares et parfois aussi les plus onéreuses...

Comment écouter ce podcast ?

Notre podcast "La pipe, c'est mieux" est disponible sur toutes vos plateformes préférées. Vous pouvez l'écouter dès maintenant sur YouTube, Apple PodcastsGoogle Podcasts, Spotify, RadioPublicPocket Casts et Breaker.

Voilà merci à tous de m'avoir suivi pendant ce deuxième épisode consacré aux secrets du travail de la bruyère. N'hésitez pas à le partager avec vos amis fumeurs et je vous dis à très bientôt pour un prochain épisode.

Philippe, La Pipe Rit

Cet article vous a plu ? Alors partagez-le sur les réseaux sociaux pour le faire connaître auprès de vos amis fumeurs !

Poursuivez la lecture :

Paiement sécurisé

Toutes vos transactions sont
100% sécurisées

Livraison rapide

Livraison Colissimo
directement chez vous

+ de 25 ans d'expérience

Nos spécialistes sont disponibles 
pour vous conseiller

Service client

A votre écoute au
03 84 45 68 02 ou par email