Une promenade à Saint-Claude : sur les traces des fabriques de pipes

Une promenade à Saint-Claude : sur les traces des fabriques de pipes

319 vues
04 juin 2024
Embarquez avec nous pour une épopée fascinante dans la ville de Saint-Claude, où chaque rue raconte l'histoire séculaire de la pipe en bruyère ! Explorons ensemble les ateliers cachés de St-Claude...

La ville de Saint-Claude, dans le Jura, est bien la capitale mondiale de la pipe en bruyère. Il fût une époque où l'on trouvait des fabricants de pipes et artisans pipiers à chaque coin de rue. Cependant, ce n'est plus le cas aujourd'hui. Le nombre de fumeurs ayant considérablement diminué, le nombre de fabricants a suivi la même tendance.

Il reste tout de même des traces à découvrir dans la ville pour qui sait observer en déambulant le nez en l'air. Ces témoignages se sont fait discrets au fil du temps pour devenir parfois des vestiges érodés et presqu'effacés. D'autres, plus actuels sont bien visibles. Les dénicher au cœur de la sous-préfecture jurassienne demande de l'attention mais procure un réel plaisir.

Une visite insolite dans la capitale de la pipe :

Nous vous proposons de nous accompagner pour une promenade dans Saint-Claude où la pipe est omniprésente. Enfilez vos meilleures chaussures, un bon chapeau (aujourd'hui, il fait un temps superbe) et c'est parti !

Dès les premiers immeubles, avant même d'arriver au centre-ville, un restaurant nous fait de l'œil. Son nom et son logo nous confirment que nous sommes au bon endroit, "La bruyère"... Actuellement fermé, ce restaurant attend un repreneur. A sa réouverture, il accueillera à nouveau la confrérie des maîtres pipiers à l'issue de l'intronisation d'un nouveau membre. A quelques pas, un immeuble HLM porte le même nom. Ici aussi un logo en forme de pipe agrémente les enseignes.

Restaurant La Bruyère à Saint-Claude

Logement HLM La Bruyère à Saint-Claude

Immeuble HLM La Bruyère à St-Claude

Arrivés sur le Grand Pont qui enjambe le Tacon (l'une des deux rivières qui arrosent Saint-Claude), nous dominons de 55 mètres la partie basse de la ville. Un panorama urbain étonnant s'offre à nous. Nous apercevons quelques enseignes en partie effacées et une fresque murale.

Fresque murale représentant un fumeur de pipe

Ancienne usine EWA dans le bas de la ville de St-Claude

Fabrique de pipes Chretin à Saint-Claude

Chaque bâtiment raconte une histoire fascinante de la pipe de St-Claude :

La fresque murale, une réalisation Blanc Publicité, présente les deux savoir-faire de Saint-Claude, la taille de diamants et la pipe. Un immeuble nous fait face, l'inscription "Pipe Ewa" semble assez récente, "Pipes Ropp" plus ancienne.

Renseignements pris auprès de Jean de La Pipe Rit, "Sésame", que l'on aperçoit de loin, n'était pas une fabrique de pipes à proprement parler. Cette entreprise assurait la fabrication de petites pièces métalliques par emboutissage comme des viroles. Ces pièces entraient dans la composition des pipes.

Juste à côté, une autre petite enseigne attire notre attention. Il va falloir aller voir ça de plus près...

Enseigne Chretin, ancienne fabrique de pipes

Il s'agit bien d'une fabrique de pipes, "E. Chretin". Elle n'existe plus depuis 1988.  Nous gravissons la rue de la Poyat lorsqu'apparaît, entre deux immeubles, l'enseigne "Ewa pipe".

SARL Pipe EWA à Saint-Claude

Là encore, approchons nous pour en savoir un peu plus...

Façade du bâtiment SARL Pipe EWA

Ancien bâtiment atelier des pipes Ropp

L'usine est également fermée. Les pipes Ropp ont cédé la place à l'entreprise "Ewa Pipe", mais celle-ci a également disparu. Seules demeurent les enseignes de l'une et de l'autre chacune de son côté du bâtiment.

Nous poursuivons la rue Saint-Oyend qui nous mène au bord du Tacon. Nous y découvrons un pont qui l'enjambe. Il a été rénové il y quelques mois et porte le nom de "Pont de la pipe" !

Pont de la pipe dans la ville de St-Claude

Une immersion totale dans l'artisanat à Saint-Claude :

Poursuivant notre chemin, nous croisons un peu plus loin l'atelier et musée Genod. Ceux-ci sont situés non loin de l'atelier de Pierre Morel. Il faut avoir été informé pour identifier cet atelier (merci Bastien de La Pipe Rit). En effet, il ne porte aucune marque distinctive. Mais c'est bien là que Pierre Morel, maître pipier et meilleur ouvrier de France (MOF) officie. Il y crée et façonne ses si belles pipes.

Atelier de fabrication des pipes Genod

Atelier de fabrication du maître pipier Pierre Morel

Quelques foulées plus loin, les vestiges d'une autre fresque représentant des pipes nous font face. Cette fresque ornait un immeuble aujourd'hui détruit (la photo de droite représente celui-ci avant sa destruction).

Vestiges d'une fresque représentant des pipes et ébauchons

Fresque de pipes au faubourg Saint-Marcel

Non loin, un panonceau attire notre attention, "Chapuis Comoy". C'est bien de ces deux noms qu'est formé le nom de la marque "Chacom". Où nous conduit-il ? La société Chacom est pourtant installée à quelques kilomètres d'ici... !

Panonceau annonçant la direction vers la société Chapuis Comoy

Vieille usine de la société Chapuis-Comoy

Ce panneau nous dirige en fait vers l'ancienne usine Chapuis Comoy et Cie (Chacom) de Saint-Claude. Celle-ci est restée en l'état depuis son déménagement à L'Essard en 2016. A la grande époque, 250 à 300 ouvriers travaillaient dans cette usine.

En remontant vers le centre-ville, entre deux arbres, une enseigne apparait. C'est encore une ancienne fabrique de pipes : la société Pipe Nicod. Nous chercherons en vain d'autres traces de cette entreprise. Une enseigne encore plus discrète est visible depuis le pont Central. Elle annonce simplement "Fque de PIPES". Elle orne un bâtiment qui a accueilli la famille Victor avant son déménagement à Lons-Le-Saunier. Paul-Emile en est le représentant le plus connu. Plus loin, une autre usine, plus récente, mais qui semble sans activité, les Pipes Lacroix.

Ancien bâtiment Pipe Nicod dans Saint-Claude

Fabrique de pipes, ancien atelier à l'abandon

Atelier de fabrication des pipes Lacroix

Les ruelles pittoresques de Saint-Claude et ses trésors cachés :

Tout au long de notre pérégrination, de discrets éléments qui font référence à la pipe apparaissent. Ici le nom d'une rue, "Passage de l'Ebonite", là une balustrade de fontaine avec des profils de pipes en réserves. Il y en a surement d'autre qui ont pu nous échapper.

Rue Passage de l'ébonite dans St-Claude

Rambarde en fer forgé illustrant une pipe et une diamant dans Saint-Claude

De retour au cœur de la ville, nous trouvons de nouveaux éléments en rapport avec la pipe : les poubelles de la ville sont en forme de pipesLa plus grosse pipe du monde préside au marché hebdomadaire. Elle est accompagnée du plus gros diamant.

Poubelle en forme de pipe dans la ville de Saint-Claude

La plus grosse pipe au monde à Saint-Claude

Pour nous rendre au musée de la Pipe et du Diamant que nous visiterons prochainement, nous passons devant le magasin La Pipe Rit. Facile à trouver, juste en face de la cathédrale. Que de pipes en vitrine ! Et plus encore à l'intérieur ! Nous y saluons Claire. Elle nous présente quelques modèles étonnants que Pierre Morel vient de lui livrer. La bruyère exceptionnelle de l'un d'eux nous fait craquer. Une pipe de plus dans notre collection !

Acheter une pipe de Saint-Claude

Aperçu du musée de la pipe à Saint-Claude

La Pipe Rit, la boutique de pipes à Saint-Claude

Notre promenade s'achève, nous profitons d'un banc face à la cathédrale pour déguster une bonne bouffarde tant espérée et bien méritée ! Décidément, Saint-Claude reste sans aucun doute la capitale de la pipe.

Tous les endroits à ne pas manquer dans Saint-Claude :

Cet article vous a plu ? Alors partagez-le sur les réseaux sociaux pour le faire connaître auprès de vos amis fumeurs !

Poursuivez la lecture :

Paiement sécurisé

Toutes vos transactions sont
100% sécurisées

Livraison rapide

Livraison Colissimo
en 48 heures chez vous

+ de 25 ans d'expérience

Nos spécialistes sont disponibles 
pour vous conseiller

Service client

A votre écoute au
03 84 45 68 02 ou par email